Bienvenue

Chaque semaine, découvrez des articles dédiés au webmarketing, à la communication digitale, aux réseaux sociaux, à l'e-commerce, à l'e-tourisme et au référencement naturel.

facebook_inaativ.png twitter_inaativ.png google-plus_inaativ.png scoop-it_inaativ.png

 

e-books gratuits

 

agence_inaativ.png

Revues de presse

18 janvier 2015 7 18 /01 /janvier /2015 11:04

Lors d'une campagne de crowdfunding de type "don/contrepartie", les internautes qui participent financièrement à un projet perçoivent une récompense en fonction de leur niveau de contribution.

 

Certains de vos contributeurs participeront à votre projet uniquement parce qu'ils auront un coup cœur et qu'ils se retrouveront dans vos valeurs. Il y a cependant des gens qui vont hésiter et, parfois, c'est la contrepartie qui va faire pencher la balance du bon côté.

 

Il existe quatre familles de contreparties :

 

- Les préventes : les contributeurs reçoivent en exclusivité le produit à sa sortie. Pour certains ça sera une version collector, pour d'autres un prix préférentiel...

- Les contreparties matérielles : un objet aux couleurs du projet (mug, pin's, porte-clés, T-shirt, stickers, carte postale...), un contenu exclusif (newsletters, des recettes, ...)

- Les contreparties immatérielles : des expériences, des rencontres, des visites, des stages, des formations, une invitation à la soirée d'inauguration, ...

- Les contreparties symboliques : des remerciements

 

Les contreparties doivent être cohérentes avec votre projet et suffisamment attractives pour donner envie de contribuer immédiatement. Evidemment, vous pouvez combiner les familles entre elles.

 

Pour commencer, vous devrez identifier les paliers des dons et ensuite décider des contreparties correspondantes. Pensez aussi à fixer les quantités de chaque contrepartie (de illimité jusqu'à x disponibles). Et même si la première contrepartie est émotionnelle (fierté d'aider un projet auquel on croit), il faut être capable de fournir des contreparties dès les plus petits montants.

 

Illustrez chaque contrepartie par un visuel ou une photo (exemple de la campagne "Bouge ton pompon !") :

Réussir sa campagne de crowdfunding : l'importance des contreparties

Attention à bien budgétiser la fabrication et l'expédition de ces contreparties !

 

Pour conclure, voici un bon exemple de contreparties incitatives et cohérentes, issu du projet "Distillerie de Paris".

 

Pour un objectif de 10 000 €, ils ont prévu 9 niveaux de contrepartie : pin's, produits en prévente, remerciements, visites de la distillerie et dégustation, stages et formations, bouteilles collectors, étiquettes personnalisées ...

Réussir sa campagne de crowdfunding : l'importance des contreparties

Donnez toutes les chances à votre campagne de crowdfunding

Vous souhaitez un accompagnement personnalisé et des conseils pour assurer le succès de votre campagne de crowdfunding ou votre levée de fond ?

 

L'agence Inaativ propose des prestations Crowdfunding sur-mesure.

Partager cet article

Published by Vincent Pereira, consultant webmarketing - dans Formation crowdfunding
commenter cet article

commentaires

will 22/01/2015 09:35

c'est un bon système je trouve