Bienvenue

Chaque semaine, découvrez des articles dédiés au webmarketing, à la communication digitale, aux réseaux sociaux, à l'e-commerce, à l'e-tourisme et au référencement naturel.

facebook_inaativ.png twitter_inaativ.png google-plus_inaativ.png scoop-it_inaativ.png

 

e-books gratuits

 

agence_inaativ.png

Revues de presse

8 avril 2009 3 08 /04 /avril /2009 11:02

Pendant 5 ans, j’ai formé des vendeurs et des apprentis aux techniques de vente et aux procédures du magasin. Mais, conscient de mes lacunes (notamment au niveau de l’évaluation des apprentissages ou de la dynamique de groupe), j’ai décidé de professionnaliser ma pratique.

Je suis donc parti en formation à l’APFA de Pessac (9 mois) qui proposait un titre homologué par le ministère du travail (titre Formateur Professionnel d’Adultes).


En plus de la formation théorique (pédagogie, animation, construction de produits de formation, accompagnement des apprentissages, …), j’ai eu l’opportunité d'acquérir un peu d’expérience lors de missions dans un organisme de formation et un CFA.


J’ai conçu et animé des modules de formation (technique de vente, communication, merchandising et économie-droit) auprès d’un public de CAP et de BEP.
Puis, quelques mois plus tard, j’ai animé plusieurs sessions de formation tuteurs auprès de chefs d’entreprise et d’employés de TPE (soit une cinquantaine de stagiaires).


Travailler auprès de ces deux publics différents m’a permis : 

- d’améliorer mes techniques d’animation et d’accompagnement des apprentissages
- de faire preuve d'adaptabilité


Voici les compétences que j’ai développées et que je continue d’approfondir en tant que formateur (vous pouvez zommer avec la loupe) :

Analyse de Pratique Vincent Pereira

Partager cet article

Published by Vincent Pereira
commenter cet article

commentaires

Vincent Pereira 04/10/2010 17:18



Bonjour James,


Le statut auto-entrepreneur a l'avantage d'être un bon tremplin de lancement (facile, très light niveau charges, ...) mais si votre activité fonctionne bien, il sera vite limité (plafond à 32000
€ de CA sur un an). Il peut tout de même bien se mixer avec des contrats de vacation ou du portage salarial. Donc pour résumer (et ça n'engage que moi), ce statut est idéal pour tester le marché
et son projet sans prendre de risque financier. A vous ensuite de bien suivre votre activité et d'anticiper les évolutions ;-)


Bon courage.



james 04/10/2010 11:51



Bonjour


 


merci tout d'abord pour votre réponse truffée de bons conseils .Savez vous quel est le meilleur statut professionnel pour etre freelance en conseils et formations .J'hésite entre auto
entrepreneur et travailleur independant



Vincent Pereira 30/09/2010 10:35



Bonjour James,


quelques réponses rapides à votre question :


- Vous n'avez pas d'obligation de diplôme pour être formateur professionnel. Après, c'est un choix personnel. Pour ma part, avant de me lancer, je trouvais indispensable de me
renforcer en pédagogie (méthodes et outils surtout). Aussi, même si ce n'est obligatoire pour un formateur, je voulais développer des compétences en ingénierie de formation (en gros, comment
concevoir un module de formation, de la demande du client jusqu'à la commercialisation). Enfin, le marché de la formation est reglementé (financement par les OPCA, plan de formation, DIF, ...) et
c'est plutôt un plus de comprendre ces rouages


- Il sera obligatoire pour vous de faire une démarche auprès de la Direction du travail (la DIRRECT aujourd'hui) pour vous déclarer comme "organisme de formation". Mais vous ne
pourrez remplir les formulaires seulement après avoir trouvez un premier client en formation. Si vous travaillez en direct auprès des entreprises, elles ne seront pas financées si vous n'êtes pas
déclarés.


- Dernier point, un formateur peut agir de 2 façon : 1/ Travailler en direct auprès des entreprises. Il est donc le formateur et l'organisateur de la formation (voir l'obligation dans le tiret du
dessus). Dans ce cas, il facture. 2/ Intervenir auprès d'organismes de formations comme formateur vaccataire. Dans ce cas, l'organisme vous fera un bulletin de salaire pour le nombre d'heures
d'intervention dans le mois. Vous avez un bulletin de paie et un salaire. Dans ce cas, pas besoin d'inscription à la direction du travail. Vous pouvez bien sûr, mixer les 2 situations.


Bref, ce marché regorge de subtilités et je ne peux pas tout développer dans cet espace texte. Si vous voulez en parler plus longuement, vous pouvez me joindre au 06 47 08 09 69, je répondrai
dans le détail à vos intérogation.


J'espère que mes réponses vous éclairent un peu.


Bonne journée et bon courage pour votre projet ;-)



james 30/09/2010 10:15



bonjour


j'ai été licencié éco en juin 2010 aujourd hui je tente de créer une société de conseil et formation en merchandising mais je ne sais pas si j'ai besoin d'un diplome pour exercer le métier de
formateur ? pouvez vous m'aiguiller ?
cordialement