Bienvenue

Chaque semaine, découvrez des articles dédiés au webmarketing, à la communication digitale, aux réseaux sociaux, à l'e-commerce, à l'e-tourisme et au référencement naturel.

facebook_inaativ.png twitter_inaativ.png google-plus_inaativ.png scoop-it_inaativ.png

 

e-books gratuits

 

agence_inaativ.png

Revues de presse

28 février 2011 1 28 /02 /février /2011 05:10

Le billet du jour est un peu plus qu’une anecdote blogonesque (je sais maman, ce mot n’existe pas) ! En effet, je voudrais vous montrer comment, en un article, un blog peut totalement se discréditer.

 

Commençons par planter le décor :

 

Dimanche, lors de ma revue de blog dominicale, j’ouvre mon lecteur de flux RSS préféré et commence par la thématique écologie et développement durable (ce détail est important pour la suite de l’histoire).

 

Dans la liste des billets non lus, un titre attire mon attention : « Comment sortir de la société de consommation ». Interpellé par ce titre, je clique dessus pour faire dérouler le contenu et jeter un coup d’œil au billet.

 

Et là, surprise, voilà sur quoi je tombe (j’ai volontairement flouté toutes indications vous permettant d’identifier le blog car je ne veux par être à l’origine d’un lynchage numérique) :

 

pub blog

 

Pour ceux qui n’auraient pas les yeux en face des trous, voici ce qui me choque : ce blog, bien positionné dans la blogosphère verte (donc avec normalement des valeurs très fortes), publie un billet qui présente un ouvrage engagé et « responsable » … avec un encart publicitaire entre le titre et le texte.

 

Pas n’importe quelle pub en plus ! Manger à volonté à partir de 3 € ! L’exemple même de la surconsommation. Vous ne sentez pas comme un décalage ?!?!

 

Je décide d’aller lire le billet sur le blog, pour vérifier si cette pub s’est incrustée dans mon lecteur RSS ou si on la retrouve sur la page d’origine. Une fois sur le blog, sur la page diffusant l’article, je compte :

 

- 1 encart publicitaire (encore le même)

- 1 vidéo publicitaire (pour une marque de bière)

- 1 lien vers le livre en question qui ressemble à un lien d’affiliation vers Amazon (bon ça, encore, ça peut passer)

- 2 annonces Google

 

Soit 5 liens commerciaux sur la même page !

 

La preuve en images ci-dessous :

 

publicité blog

 

et aussi ici :

 

encart pub blog

 

Personnellement, je trouve que ces liens commerciaux et ces publicités viennent contredire le contenu du blog et par la même, discréditer le blog et son auteur (par rapport au positionnement choisi par ce dernier).

 

Alors, incohérence ? Maladresse ? Inconscience ? Manque de réflexion ? Un peu de tout ça peut-être …

 

Moralité, si vous avez un blog pro (ou un projet de blog pro), pensez à formaliser l’objectif de cet outil dés le départ et gardez le cap dans la durée.

 

Si vous avez comme projet de monétiser votre blog (pourquoi pas ?), il faudra alors veiller à ce que vos actions soient discrètes, transparentes (billets sponsorisés annoncés par exemple) et cohérentes. En respectant certaines règles, cela peut-être accepté par vos lecteurs.

 

Mais si vous choisissez une ligne éditoriale informative et professionnelle, il vous faudra être extrêmement vigilant afin de ne pas polluer votre blog avec de la publicité. Cela peut impacter votre image, voire vous décrédibiliser.

 

Si, malgré tout, vous avez choisi de diffuser des publicités sur votre blog, sachez que le choix de ces publicités est souvent automatisé (un grand nombre de critères entrent en jeu, je ne vais pas les développer maintenant). Le bloggeur maîtrise donc rarement ce contenu publicitaire, au risque, comme dans notre exemple, de se retrouver avec un énorme paradoxe, parfois fatal !

 

Vous pouvez aussi lire : « Des conseils pour réussir son blog professionnel ».

 

 

avatar vincent formateurconsultant

 

 

 

   Vincent Pereira, formateur webmarketing

Partager cet article

Published by Vincent Pereira consultant communication digitale - dans Formation webmarketing
commenter cet article

commentaires