Bienvenue

Chaque semaine, découvrez des articles dédiés au webmarketing, à la communication digitale, aux réseaux sociaux, à l'e-commerce, à l'e-tourisme et au référencement naturel.

facebook_inaativ.png twitter_inaativ.png google-plus_inaativ.png scoop-it_inaativ.png

 

e-books gratuits

 

agence_inaativ.png

Revues de presse

27 septembre 2010 1 27 /09 /septembre /2010 05:43

ecommerce et développement durable

 

C’est parfois dur à avaler, mais Internet pollue !

 

Pour satisfaire notre utilisation quotidienne (recherches, partages, loisirs, achats, mails, …), une forte ressource énergétique doit être employée pour refroidir, en permanence, les serveurs et autres systèmes informatiques. Rappelez-vous, il y a quelques jours, la vidéo de Green Peace qui dénonce Facebook.

 

Concrètement, selon les études du cabinet Gartner, une seule recherche sur Google dégagerait 7 grammes de CO2 (équivalent à 60 mètres parcourus en voiture). Imaginez le résultat pour nos millions de recherches quotidiennes.

 

L’idée du jour est donc de lister quelques astuces simplissimes pour réduire notre impact au quotidien dans notre utilisation d’Internet. Cette liste est participative, n’hésitez pas à rajouter vos astuces dans la section « commentaires ».

 

1. Réfléchir avant de se lancer dans une recherche. Pour cela, réfléchissez aux mots clés et utilisez la fonction recherche avancée. Ainsi, vous réduirez considérablement le nombre de vos requêtes. En plus d’être plus écologique, cette méthode vous permettra d’être plus efficace.

 

2. Essayer des moteurs de recherche alternatifs.

 

ethicle

 

Il y a les « allégés » qui réduisent la dépense d'énergie comme jeplanteunarbre.com ou ethicle. Google propose aussi une version « fond noir » qui consomme moins d’énergie. Enfin, vous pouvez aussi tester Hooseek (http://www.hooseek.com/ ) ou veosearch, des moteurs de recherche « solidaires » qui reversent des dons à des associations pour chaque recherche sur leur moteur.

 

3. Utilisez le bouton précédent pour revenir sur un site ou une recherche.

 

bouton precedent

 

Cela vous permet d’accéder aux pages qui sont en mémoires et donc d’économiser le rechargement de ces pages (plutôt que de retaper la requête sur Google par exemple)

 

4. Privilégiez les achats en ligne. Il semblerait (selon une étude réalisée par Médiamétrie-NetRagings) qu’il serait moins coûteux en CO2 de faire ses achats en ligne plutôt que de prendre sa voiture (surtout pour les habitants éloignés des centres commerciaux). Nous avions déjà évoqué ce sujet dans le billet sur l'investissement des acteurs de la vente en ligne dans le développement durable, et je pense que ce n’est pas aussi simple que ça. Bref, sur ce sujet, le débat reste ouvert.

 

5. Arrêter de relayer n’importe quelle information par mail.

 

surfer propre

Vous savez, ces messages qui vous proposent de réaliser des chaînes, d’aider une petite fille ou d’être vigilant par rapport à un virus. Avant de dupliquer le message vers votre carnet d’adresses, vérifiez la véracité de l’information sur Hoaxbuster par exemple. N’oubliez pas, 81% des mails échangés dans le monde sont des spams et selon l’éditeur d’anti-virus McAfee, cela équivaut aux émissions annuelles de 3,1 millions de voiture !

 

6. Pour ceux qui doivent absolument imprimer des documents sur papier, il existe des polices de caractères qui permettent d’économiser de l’encre. Elles sont composées de trous minuscules qui reste invisible à l’œil jusqu’à une taille de 12. Testez Ecofont, elle est gratuite.

 

ecofont

 

Vous trouverez bien d’autres astuces sur : http://slowsurf.org/

Partager cet article

Published by Vincent Pereira consultant web 2.0 et webmarketing - dans Astuces web et bonnes pratiques
commenter cet article

commentaires

Vincent Pereira 11/07/2011 10:36



Bonjour !


Merci pour toutes ces précisions :-)



Green IT 11/07/2011 08:37



Quelques imprécisions dans votre article :


Malheureusement, surfer sur un fond noir n'a
aucun intérêt et les moteurs tels que veosearch et ethicle consomme plus d'énergie qu'une recherche directe sur Google.


Pour la police de caractère, préférez Century Gothic (plus lisible et installée par défaut) à EcoFont.


Enfin, l'ADEME vient de sortir une étude de fond pour comprendre où se situe l'empreinte carbone du
web.



Vincent Pereira 27/09/2010 22:08



Même pas peur !!!!



Lise 27/09/2010 22:06



C'est encore mieux ! fais attention, je ne vais pas tarder à te prospecter pour la prochaine session de formation Eco-Communication



Vincent Pereira 27/09/2010 22:03



Lise : ce billet était déjà écrit quand nous avons eu notre discussion. Disons que notre échange a accéléré les choses :-) Encore merci pour tes précieuses informations. A+