Bienvenue

Chaque semaine, découvrez des articles dédiés au webmarketing, à la communication digitale, aux réseaux sociaux, à l'e-commerce, à l'e-tourisme et au référencement naturel.

facebook_inaativ.png twitter_inaativ.png google-plus_inaativ.png scoop-it_inaativ.png

 

e-books gratuits

 

agence_inaativ.png

Revues de presse

7 septembre 2010 2 07 /09 /septembre /2010 10:06

 

Nous avons souvent parlé, sur ce blog, de l’impact d’Internet sur le marketing et les consommateurs (nouveaux comportements, nouvelles attentes, …). Face à ces bouleversements, on constate plusieurs attitudes de la part des entreprises :

 

- Celles qui ne sont pas informées

- Celles qui ne se sentent pas concernées (j’entends encore ce type de phrase « Internet, c’est qu’un truc de jeune » !)

- Celles qui sont réfractaires (parfois par peur et manque de recul)

- Celles qui expérimentent, parfois avec maladresse, et qui ont du mal à mesurer les résultats

- Celles qui ont déjà pris la vague du Web 2.0 et qui prennent de l’avance

- Et celles qui « sentent qu’il se passe quelque chose d’important » et qui décident de former leurs collaborateurs (voir aussi la petite vidéo humoristique sur "pourquoi se former au Web 2.0")

 

Pour ces entreprises là, des organismes de formation s’adaptent et proposent des produits répondant à leurs besoins.

 

C’est dans ce cadre que j’animerai 2 sessions de formation organisées par Sud Management, à Agen :

 

SUDManagement

 

 

- Communiquer avec le Web 2.0 : le 07 et le 14 octobre 2010 (voir le programme de la formation)


- Automatiser sa veille sur Internet : le 02 et le 03 décembre 2010 (voir le programme de la formation)

 

A cette ocassion, Sud Management m’a demandé d’expliquer le concept de l’e-réputation pour sa newsletter. Voici l’interview :

 

Vincent, pouvez-vous nous expliquer, en quelque mots, ce qu’est l’e-réputation ?


 Comme le montre aujourd’hui toutes les études, Internet est devenu le média le plus influent  devant la télévision. Grâce aux blogs, aux réseaux sociaux et aux forums, n’importe quel internaute peut s’exprimer et donner son avis sur un produit ou une entreprise. Cet avis est consulté et partagé  par des centaines d’autres internautes. C’est l’accumulation de ces avis (positifs ou négatifs) à propos d’une entreprise, d’une marque ou d’une personne que l’on appelle l’e-réputation.


Mais en quoi est-ce important pour une entreprise de surveiller sa e-réputation ?


Une majorité des consommateurs utilise Internet comme source d’informations avant un achat et fait plus confiance à un utilisateur d’un produit qu’au discours de l’entreprise elle-même. C’est ce que l’on appelle le pouvoir de la recommandation. Les entreprises (les multinationales comme les PME locales) doivent avoir conscience que leur image dépend de ce que l’internaute va trouver sur la toile (et notamment sur Google).


Pouvez-vous nous donner quelques exemples ?


En fait, tout le monde est concerné, entreprise comme individu. On peut voir des entreprises de services dont les clients vont se plaindre sur des forums, un artisan du coin qui se retrouve mal noté sur un site d’opinions de consommateurs, une entreprise qui fait l’objet de moquerie sur Facebook, des internautes qui trouvent des failles sur un produit et qui diffusent une vidéo sur Internet (véridique !), … et le pire, c’est que souvent, l’entreprise concernée ne le sait même pas ou minimise la situation.


Alors, que peuvent faire les entreprises ?


Avant tout, elles doivent prendre conscience que mettre en place un système de veille est vraiment indispensable. Ensuite, dès que les nœuds sont identifiés, l’entreprise doit rentrer dans une phase de conversation et d’interaction avec les internautes. C’est une nouvelle manière de communiquer avec ses clients ou ses prospects.


Quels sont les types d’outils qu’un participant obtiendra lors des stages « Communiquer avec le Web 2.0 » et « Automatiser sa veille sur Internet » ?


Le participant pourra bénéficier d’un pack d’outils qui lui permettra de mettre en place cette surveillance et d’en automatiser une grande partie. Mais, dans un premier temps, il sera essentiel d’aborder le sujet de manière théorique afin de bien saisir les subtilités de cette nouvelle façon de communiquer. Nous nous appuierons sur des cas concrets. Ensuite, nous passerons à la pratique afin que chacun puisse s’approprier les outils et bénéficier d’un accompagnement personnalisé.

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur ces 2 formations, contactez Elisabeth CHASSENARD de Sud Management,  par téléphone au 05-53-77-24-19 (ou 17) ou par mail e.chassenard@sudmanagement.fr

 

 

Vincent Pereira, formateur webmarketing et communication digitale

 

Partager cet article

Published by Vincent Pereira consultant web 2.0 et webmarketing - dans Evènements
commenter cet article

commentaires

Vincent pereira 07/09/2010 15:12



Super, merci beaucoup, je le mets dans mes priorités.


Je ferai un retour dans 10-15 jours.



MSébastien 07/09/2010 15:09



Avec le développement du social learning, cela permet aux participants d'être plus actifs dans les formations en étant à leur tour forces de propositions.


Cette solution est lisible par tous les supports et pour tous les supports (PC - Appel - téléphone 3 G - Tablet - Text - Multimédia, ...)


Ils peuvent apprendre - prendre- emporter - partager


De plus avec 2 modes de lectures aussi bien ceux qui ont besoin d'une vision globale que détaillée sont satisfaits (Cf Cerveau droit et Cerveau Gauche)


Je l'utilise depuis peu et je suis déjà étonné du nombre de lecture et de nouveaux contacts.


 


Bref - Dépêche toi de prendre le temps (10 minutes) pour nous faire une démo.


 


A plus



Vincent Pereira 07/09/2010 15:03



Ouais, je sais, j'ai pris du retard sur 2-3 plateformes que je vais tester prochainement.


Tu as un peu de recule sur l'outil ? Un petit bilan sur ton utilisation ? Je suis preneur de ce type d'infos ;-)


A+



MSébastien 07/09/2010 15:00



Hello Super Formateur Digitale


 


Je suis étonné que tu ne sois pas encore sur pearltree.


 


Pour te décider ou te motiver voici deux exemples



La retraite se manifeste


Le harcèlement au travail



Temps de réalisation : 5 minutes en temps réel


Prise en main de l'outil : 7 minutes


Au plaisir de voir tes réalisations