Le blog e-marketing

Bonjour à toutes et à tous,

 

FORMATEURCONSULTANT.com est un blog qui aborde le webmarketing avec pédagogie, convivialité et professionnalisme.
Chaque semaine, découvrez des articles dédiés à la communication digitale, au marketing, aux réseaux sociaux, à l'e-commerce, à l'e-tourisme et au référencement naturel.

 

Bonne lecture.

 

Vincent Pereira 

L'équipe rédactionnelle

banniere_equipe_v2.jpg

Gardons le contact !

facebook.png twitter.png viadeo.jpg


Mail : vincent@inaativ.com

Bibliothèque e-books

banniere ebooks

Mon site pro

logo_inaativ.jpg

 

 

 

 

 

Blog partenaire

banniere_tendances-graphiques.jpg

Abonnement au Flux RSS

  • Flux RSS des articles

Nos vidéos

banniere paroles digitales vidéos

Veille


Lundi 18 novembre 2013 1 18 /11 /Nov /2013 17:02
accueil.jpg

Jeudi 14 novembre, j’ai eu le plaisir d’assister à l’atelier sur l’utilisabilité web, présenté au NODE par Émilie Duciel, Consultante ergonome web de BE INTUITIV.
Si le mot « utilisabilité » est aussi intriguant que difficile à prononcer, il devient aisé à comprendre dans les propos d’Émilie !


Alors c’est quoi l’utilisabilité d’un site web ?
 
Et bien, c’est le degré selon lequel un site internet peut être utilisé par une cible identifiée, pour atteindre des objectifs définis dans un contexte d’utilisation spécifié.

Ou disons plus simplement que l’utilisabilité représente l’étude d’un site web selon 3 critères:
 
- l’efficacité (le site permet à l’utilisateur d’atteindre le résultat prévu)
 
- l’efficience (ce résultat doit être atteint avec une minimum de temps et/ou un minimum d’efforts)
 
- la satisfaction (cette expérience sur le site doit satisfaire l’utilisateur)

 
À partir de ce raisonnement, nous pouvons comparer le besoin de l’utilisateur sur une interface de site aux besoins hiérarchisés définis par la pyramide de Maslow :

Le site doit être :
1. Fonctionnel
2. Fiable
3. Utilisable
4. Approprié
5. Plaisant
6. Significatif
 
A_visuel-pyramide-copie.jpg

Si les étapes 1, 2 et 3 sont classées comme des tâches affectées au site, les étapes 4, 5 et 6 relèvent de l’expérience utilisateur.
Pour mieux comprendre ce qu’est une expérience utilisateur, Émilie nous a présenté quelques tests (plus ou moins heureux…) effectués sur différents site web.

 
Quelques cas concrets d’expériences utilisateurs


Le cas IKÉA
:
En saisissant « table blanche » dans le moteur de recherche du site, le résultat affiché propose une immense liste de produits qui ne correspond pas à la requête.
Un constat sans appel qui témoigne d’une expérience utilisateur négative…
 
B_visuel-Ikea-copie.jpg

Le cas BLURB
:
Sur ce site dédié à la création de livres photos personnalisés, difficile de trouver les prix ! Seule solution pour voir s’afficher les tarifs : télécharger le logiciel d’édition du site. Mais pourquoi téléchargeriez vous le logiciel si vous n’êtes pas d’abord convaincu des prix ??? Si l’on considère que l’utilisateur est dans un contexte de comparaison des prix, on peut dire la encore que l’expérience est négative.
 
C_blurb_1.jpg


C_blurb_2.jpg

Le cas MOO
:
Après avoir validé une commande sur ce site de carte de visite personnalisée en ligne, l’acheteur (l’utilisateur donc) reçoit un e-mail automatisé de confirmation de commande.
L’usage veut que l’acheteur ne puisse répondre à ce type de mail (fonction « no reply »).
Moo choisi d’assumer le fait que cet e-mail soit automatique et que le client ne pourra pas répondre en humanisant le discours et en personnalisant son logiciel de confirmation de commande : « Bonjour, ici Petit Moo, le logiciel de Moo.com, ravi de faire votre connaissance »
Voici donc une expérience utilisateur réussie grâce à une stratégie éditoriale bien pensée.
 
D_moo.jpg

Le cas MELVITA
 :
Lorsque l’internaute clique sur un produit présenté dans la newsletter de cette boutique de cosmétique bio, l’utilisateur se retrouve sur la page descriptive du dit produit. 
Une évidence me direz-vous ! Certes… Mais combien de newsletters vous guident sur la homepage du site plutôt que sur la page du produit sur lequel vous avez cliqué dans la newsletter ???!! Bref, de ce point de vue, l’expérience utilisateur de la newsletter Melvita est concluante.
 
E_melvita.jpg



Quelques conseils pour orienter vos réflexions vers l’utilisabilité

Il faut avant tout vous intéresser aux utilisateurs ! 
Autrement dit : « Travaillez l’expérience ». Car sur un site, c’est de l’expérience dont on se souvient. Pas de l’interface.
Il existe de nombreuses méthodes pour optimiser l’utilisabilité. Émilie a focalisé l’attention de l’auditoire principalement sur 2 approches :
 
- Identifier les personas
- Définir le user journey

Le persona :
Le persona est un personnage fictif qui représente des utilisateurs pour qui le produit est conçu. On pourrait dire qu’il s’agit d’une cible marketing personnifiée.
Le persona se définit avant tout par ses objectifs.
Pour le définir, on peut faire appel aux données statistiques et/ou à des interviews.


Ci-dessous un exemple de persona étudié avec précision :
Nadine, la super-maman d'une marque de vêtements pour enfants
 
F_visuel-Personas.jpg

Le user journey :
C’est le parcours type du persona (dans le temps, dans l’espace, dans ses comportements…).
On identifie alors les points de contact avec le produit ou le service sur une période donnée. Ces points de contact sont « cross chanel », ce qui signifie qu’il faut aussi prendre en considération les contacts entre la marque et l’utilisateur hors du web. Par exemple :  une affiche d’abris bus vue en allant au travail, un journal lu le week-end…
 
Ci-dessous un exemple de user journey basé sur les émotions d’un touriste qui visite pour la première fois la ville de San Francisco (conception : Agence Adaptive Path).
 
G_UserJourney.png
Ci-dessous un autre style de user journey complet élaboré par l’agence Effective UI.
 
H_UserJourney.jpg


Au final, vous l’aurez compris, construire un site efficace, efficient et satisfaisant passe avant tout par la connaissance de ses utilisateurs, dans un contexte défini au préalable.

Consulter le site d’Émilie Duciel : BE INTUITIV

avatar franck formateurconsultant
Franck Chaigne
Graphiste-rédacteur d'Inaativ
Voir les 0 commentaires - Par Franck Chaigne - Publié dans : Evènements
Ecrire un commentaire - Communauté : MARKETING
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés