Bienvenue

Chaque semaine, découvrez des articles dédiés au webmarketing, à la communication digitale, aux réseaux sociaux, à l'e-commerce, à l'e-tourisme et au référencement naturel.

facebook_inaativ.png twitter_inaativ.png google-plus_inaativ.png scoop-it_inaativ.png

 

e-books gratuits

 

agence_inaativ.png

Revues de presse

1 avril 2013 1 01 /04 /avril /2013 15:54

vincent pereira bien-ecrire-sur-le-web
J'ai animé, le 28 mars 2013, une conférence organisée par la CCI de Bordeaux sur l'écriture web. L'objectif était de balayer les bonnes pratiques en matière de rédaction sur Internet et d'identifier les erreurs courantes.
 

 

Vous pouvez télécharger le support de la conférence sur la rédaction web, le visionner ci-dessous ou lire le compte rendu.

 

 

Pourquoi le contenu est essentiel pour les entreprises ?
 

 

Lors d'une courte introduction, nous avons rappelé l'importance des contenus de qualité (textes, images, vidéos et liens) sur un site Internet.
 

 

Le contenu est en effet le premier point de contact entre un internaute et un site, un blog, ... C'est suite à ce premier contact que l’internaute va décider de poursuivre (ou pas) sa visite. Et l'on comprend aisément qu'un contenu peu qualitatif ne donne pas envie à l'internaute de poursuivre.
 

 

Mais pour qui écrivons-nous sur Internet ?
 

google-friendly.JPG 

La première des difficultés est de réussir à s'adresser à la fois aux internautes et aux moteurs de recherches.
 

 

1. L'internaute est un humain, avec :
 

 

- ses émotions, sa sensibilité, ses intuitions ...
- un esprit critique, un raisonnement, une logique, ...
 

 

Il a ses propres limites liées à ses connaissances, compétences ou habitudes, il est impatient et exigeant. L'internaute cherche souvent une réponse à une question et si le site ne lui donne pas ce qu'il recherche, il le quittera rapidement.
 

 

De plus, l'internaute lit sur un écran, faisant face à plusieurs contraintes : lumière extérieure, fatigue naturelle (les yeux, le cou, le dos), …
 

 

Les nombreuses études d'eyes-tracking, nous démontrent :

 

- Qu'il existe plusieurs types de lecture sur écran (en Z ou en F par exemple)
 

 

- Que le temps passé sur une page est très court (30-60 secondes en moyenne)
 

 

- Que le temps passé sur un site est de 2 minutes en moyenne
 

 

- Que 79 % des internautes lisent en diagonale (ils lisent en moyenne seulement entre 20 et 28 % des mots sur une page)
 

 

- Les internautes ont une lecture "saccadée" : ils évitent  les mots « vides » : le, la, que, … pour se consacrer aux mots qui leurs paraissent les plus importants afin de comprendre l’ensemble de la page.
 

 

A noter, cependant, que les temps de lecture sur écran, sont plus importants sur tablette. Cette information nous permet d'ailleurs d'insister sur l'optimisation de vos contenus sur les écrans des appareils mobile.
 

 

2. Le moteur de recherche est un robot.
 

 

Ces robots, appelés aussi spiders, crawlers ou bot parcourent le web de manière automatique, en suivant un algorithme, dans le but d'indexer les sites Internet dans une base de données, accessibles ensuite par les internautes à partir de mots-clés (référencement naturel).
 

 

Ils visitent un site à son lancement, puis régulièrement (importances des mises à jour). Ils suivent aussi les liens qui pointent vers les sites.

 

Pour indexer un site, les robots s'appuient notamment sur les textes du site, les URL, les titres, les intertitres, les liens, les balises, ...

 

Google Panda et Google Pinguin sont deux algorithmes de Google qui visent à faire respecter des règles de bonnes pratiques. Ils pénalisent les sites qui :

 

- Utilisent le duplicate content (à partir de 40% de contenu identique)
 

 

- Proposent des pages clés avec un contenu texte insuffisant (moins de 250 mots) ou non qualitatif
 

 

- Abusent des liens externes (backlinks) artificiels et de mauvaises qualités
 

 

- Sont sur-optimisés de manière abusive (trop de mots clés dans les URL, les balises, les textes, ...)
 

 

Les conseils évoqués durant la conférence

 

interesser-les-internautes.JPG

 

Voici l'ensemble des bonnes pratiques que nous avons traité durant les 2 heures de conférence :
 

- Bien connaître sa cible : importance de réaliser une étude de marché digitale en amont du projet

 

- Formaliser sa stratégie éditoriale

 

- Tenir compte des lois de la proximité

 

- Structurer et optimiser ses contenus

 

- Être concis (faire des phrases simples)

 

- Être précis (donner des preuves)

 

- Être engageant (se mettre à la place du lecteur)

 

- Eviter le jargon sans explication claire

 

- Mettre en avant les bénéfices du produit avant les caractéristiques techniques

 

- Guider l'internaute vers une action

 

- Donner les informations les plus importantes au début (cf. pyramide inversée ci-dessous)

 

- Soignez la mise en page

 

- Enrichir ses contenus avec des photos, des vidéos, des liens, des schémas, ...

 

- Mettre en œuvre un dispositif de diffusion des contenus

 

- Suivre, analyser et évaluer les résultats avec les outils statistiques
 

 

Vous pouvez aussi compléter vos connaissances avec les supports des autres conférences animées par Inaativ :
 

 

- Les stratégies éditoriales et le marketing de contenu
- Le marketing vidéo
- La communication cross-canal
 

 

Enfin, chaque semaine vous trouverez dans notre revue de presse, notre sélection d'articles traitant du marketing éditorial sur Internet.
 

 

avatar vincent formateurconsultant

 

 

Vincent Pereira, consultant et formateur chez Inaativ, agence spécialisée dans le content marketing (audit éditorial, stratégies digitales et rédaction web) et le webmarketing

Partager cet article

Published by Vincent Pereira, consultant webmarketing - dans Formation marketing de contenu
commenter cet article

commentaires

Jean 11/09/2014 15:08


Bien vu, d'autant plus que la rédaction web est un grand chapitre de la communication et qu'à
l'heure d'aujourd'hui il est totalement indspensable de savoir influencer son image sur le web en y étant vraiment présent.