Bienvenue

Chaque semaine, découvrez des articles dédiés au webmarketing, à la communication digitale, aux réseaux sociaux, à l'e-commerce, à l'e-tourisme et au référencement naturel.

facebook_inaativ.png twitter_inaativ.png google-plus_inaativ.png scoop-it_inaativ.png

 

e-books gratuits

 

agence_inaativ.png

Revues de presse

27 août 2010 5 27 /08 /août /2010 05:46

 

Parfois, pour épater ou rassurer le chaland, les entreprises françaises utilisent des mots anglais.

 

En effet, on peut voir nombre d’entreprises ou de produits français qui ont une consonance anglophone (« machin Business », « bidule Technology », « Community  chose », « Truc ultra light »,  …).

 

Bon, il est vrai que Bernard Consultation, c’est moins glamour que B. Consulting.

 

Bref, …

 

Depuis longtemps, une question me taraude : est-ce que les entreprises anglophones utilisent du vocabulaire français dans leur marketing ?

 

La réponse est un big yes grand oui !

 

En effet, j’ai trouvé quelques exemples cet été (à Edimbourg) qui montrent que dans le secteur de la restauration, les britanniques utilisent du frenchies pour faire plus, comment dire, authentique ? La preuve en images (et en photos de vacances !).

 

1er exemple : Baguette Express

 

baguette express

 

Avec sur la vitrine, l’accroche « Le secret d’un excellent repas » et une tête de cuisto, juste à côté, pour faire oublier le petit côté fast food.

 

En fait, Baguette Express est une franchise très bien implantée au Royaume-Uni comme vous pouvez le voir sur leur site.

 

site baguette express

2ème exemple : Prêt à manger

 

pret a manger


Ambiance un peu plus classe avec cette autre franchise de food. On en trouve au Royaume-Uni, aux Etats-Unis et à Hong Kong. Ils ont joué avec le mot « Prêt à porter » (qui rappelle la mode, les tendances, …) et le mot « manger » en français. Forcement, on s’attend à des plats soignés et bien présentés. D’ailleurs, les visuels sur le site accentuent cette idée.

 

site pret a manger

 

3ème exemple : French’s Classic Yellow

 

french's yellow


Ce dernier produit n’utilise pas de mot français, mais se nomme French’s Classic Yellow (Le jaune Français !).

 

Bon là, j’vois pas le rapport … Parce que par chez nous, le jaune, il a une forte odeur anisée !!

 

Blague à part, ce qui est plutôt drôle, c’est que le site se nomme Frenchs.com et qu’il n’a rien à voir avec les français. Vous y trouverez toute une gamme de produits un peu bizarres comme la moutarde au miel !

 

site frenchs

 

Le contre-exemple : La vache qui rit

 

Hé oui, je vous vois venir avec vos questions embarrassantes du genre : « Et les marques françaises, chez les cup of tea, comment ça se passe ? » (l’auteur de cette expression se reconnaîtra !).

 

Pour ce que j’ai pu voir dans les rayons des magasins, une grande partie des produits « bleu-blanc-rouge » conserve le nom en version française … sauf … l’inimitable Vache qui rit qui devient The laughing cow !

 

The Laughing Cow


 

Et vous marketeurs de tous horizons et voyageurs gastronomes, vous en connaissez d’autres des marques qui pourraient rentrer dans cet article ???

 

Ce billet vous a plu, votez pour lui ici.

 

 

Vincent Pereira, formateur marketing


http://www.wikio.fr

Partager cet article

Published by Vincent Pereira consultant web 2.0 et webmarketing - dans Formation marketing
commenter cet article

commentaires

Franck CHAIGNE 27/08/2010 09:27



Excellent billet ! Bravo, tu es en grande forme ce matin :-)
Des remarques intéressantes sur la com au delà de nos frontières et toujours la pointe d'humour qui fait la différence. Encore ! 



aurelie 27/08/2010 08:05



C'est quelque chose que l'on a souvent remarqué dans nos voyages !


souvent beaucoup autour du pain, ou de la gastronomie ... ! image de marque oblige !


parfois on trouve des choses plus originales comme un resto français grec!!