Bienvenue

Chaque semaine, découvrez des articles dédiés au webmarketing, à la communication digitale, aux réseaux sociaux, à l'e-commerce, à l'e-tourisme et au référencement naturel.

facebook_inaativ.png twitter_inaativ.png google-plus_inaativ.png scoop-it_inaativ.png

 

e-books gratuits

 

agence_inaativ.png

Revues de presse

15 janvier 2013 2 15 /01 /janvier /2013 06:00

"Comment faire pour que les internautes partagent mes articles, mes photos, mes infographies, mes vidéos, ... à leurs amis ?", "Comment faire le buzz ?". Ces questions, je les entends très souvent en formation webmarketing ou formation community management.
 

 

Ma première réponse prend la forme d'une autre question : "Vous êtes-vous déjà demandé ce qui pousse les internautes à partager des contenus sur Internet ?".

 

Partages réseaux sociaux

Hé oui, pourquoi l'internaute ferait-il l'effort et prendrait-il du temps pour vous faire de la publicité gratuitement ?
 

 

J'irai même plus loin, pourquoi en prendrait-il le risque ? En effet, le partage est impliquant pour lui, il met en jeu sa crédibilité et son image numérique auprès des autres internautes.
 

 

Connaître ses motivations et comportements liés au partage est primordial.
 

 

Un internaute partagera un contenu vers son réseau et sa communauté que s'il le juge intéressant, divertissant ou utile pour les autres. Plus le contenu qu'il partagera sera pertinent, plus il en sera remercié par les autres et plus il en sera valorisé :


- "Tiens, au fait, merci pour la recette que tu as partagé hier sur Facebook",
- "Merci pour cette astuce, elle m'a fait gagner beaucoup de temps",
-"Merci pour la vidéo, j'ai bien rigolé, ça fait du bien",
-"Merci pour cette info, je n'étais pas au courant, effectivement, c'est révoltant.", ...
 

 

Voilà donc le fond du problème. Si vos contenus ne tiennent pas compte de cette condition, ils ne seront pas (ou trop peu) partagés.
 

 

Pour vous aider, voici une liste des erreurs courantes qui font que les contenus ne sont pas partagés :
 

 

- Votre contenu n'est pas utile (il ne donne ni conseil, renseignement, bon plan, ...). Pensez à rendre service. Pour cela, il faut connaitre sur le bout des doigts les problématiques de votre public cible.
 

 

- Votre contenu n'est pas exclusif (le sujet est déjà traité mille fois ailleurs) ou n'apporte pas un regard nouveau. Pensez à suivre l'actualité, à livrer des informations en avant première (produits, évènement, ...) ou apporter une nouvelle vision du sujet.
 

 

- Votre contenu n'est pas de qualité : vidéo ou photo de très mauvaise qualité, article mal écrit (écriture publicitaire ou qui s'adresse exclusivement aux moteurs de recherche) et/ou bourré de fautes d'orthographe, visuels au design amateur... bref, des contenus qui sont non valorisant pour les individus et donc, qui ne seront pas partagés.
 

 

- Votre contenu est ennuyeux
 

 

- Votre contenu ne fait rien gagner (une vraie promotion, une invitation, un échantillon, un cadeau, ...)
 

 

- Votre contenu n'est pas facilement partageable. Le cas classique est l'article diffusé sur un site qui ne propose pas de bouton de partage vers Facebook, Twitter, Viadéo, Google plus, ...
 

 

Parfois votre contenu est pertinent, de qualité, exclusif, ... mais n'est pas partagé. "Pourquoi ?", me direz-vous.

 

La raison est simple, vous pouvez produire un contenu parfait, mais si vous ne réalisez aucune action pour le diffuser ou en faire la promotion, il y a peu de chance qu'il soit repéré dans l'océan d'information qu'est le web.
 

 

Pensez donc à combiner rédaction et production de contenu avec des actions de diffusion ciblées (newsletters, réseaux sociaux, ...).

 

 

avatar vincent formateurconsultant

 

 

  

     Vincent Pereira, formateur webmarketing pour l'agence de communication numérique Inaativ

Partager cet article

Published by Vincent Pereira, formateur communication digitale - dans Formation marketing de contenu
commenter cet article

commentaires