Bienvenue

Chaque semaine, découvrez des articles dédiés au webmarketing, à la communication digitale, aux réseaux sociaux, à l'e-commerce, à l'e-tourisme et au référencement naturel.

facebook_inaativ.png twitter_inaativ.png google-plus_inaativ.png scoop-it_inaativ.png

 

e-books gratuits

 

agence_inaativ.png

Revues de presse

26 septembre 2012 3 26 /09 /septembre /2012 06:59

Les qualités d'un formateur

 

Un formateur doit être expert d'un ou plusieurs sujets, cela paraît évidemment. Mais cela ne suffit pas car il doit, en plus de ses connaissances, maîtriser un certain nombre de compétences propres à son activité.


Yann CHAIGNE, Formateur & consultant spécialisé "Vin et patrimoine" propose un document qui synthétise 10 compétences clés pour un formateur. Il précise que "cet outil est conçu comme un mémento pour ceux qui souhaitent rejoindre l’univers de la formation ou se perfectionner dans

ce secteur".
 

 

Il y parle notamment de :


- Pédagogie : il est vrai qu'un formateur doit être capable d'adapter son discours à son public, d'allier plusieurs méthodes (participative, active, directive, ...) selon les besoins et les contraintes et parfois d'innover pour faciliter les apprentissages.

quelles competences pour un formateur efficace

 

 

- L'amélioration : pour mettre ses connaissances à jour, il est essentiel pour un formateur de faire de la veille. Il pourra pour cela utiliser un grand nombre d'outils de veille gratuits.
 

 

- L'écoute : ce qui, à mon sens, permet de rester centré sur l'apprenant
 

 

- La qualité de la communication et de l'élaboration des supports
 

 

Je vous laisse parcourir son document pour découvrir les autres points qu'il met en avant.

Pour ma part, je pense qu'un formateur doit aussi maîtriser deux autres sujets afin d'être performant.


Tout d'abord, il doit connaître parfaitement le fonctionnement de la formation en France : la réglementation, les contraintes de financement, les OPCA, le DIF, le plan de formation, ... En effet, si le formateur est un indépendant proposant des formations à des entreprises, il sera très vite confronté à des démarches administratives, parfois complexes, qui peuvent impacter la réalisation de la formation. Un dossier mal rédigé ou incomplet pourra engendrer un refus de financement par exemple (et donc un refus de l'entreprise à suivre la formation).
 

 

Ensuite, il me semble qu'un formateur doit aussi posséder un minimum de connaissances liées à l'ingénierie de formation. S'il veut proposer des projets de formation pertinents et adaptés aux entreprises, il devra être capable de construire des parcours de formation parfois complexes, qui mixent face à face pédagogique et formation à distance, formation de groupe et modules personnalisés, les intervenants, les lieux de formation, ... Bref, dans ces moments là, le formateur peut aussi prendre la casquette de chef de projet.
 

 

Pour conclure, si le formateur est indépendant (il est sa propre entreprise), pour la pérennité de son activité, il devra être capable de réfléchir à sa manière de communiquer pour trouver des clients et mettre en place une démarche commerciale (réfléchir à ses prix, la manière de présenter ses produits, les actions pour développer son réseaux, sa e-réputation, ...). Sur cet aspect, il pourra bien sûr se faire accompagner par une agence ou un consultant.
 

 

 

avatar vincent formateurconsultant

 

 

 

    Vincent Pereira, formateur e-marketing et réseaux sociaux

Partager cet article

Published by Vincent Pereira, consultant webmarketing - dans Pédagogie et materiel
commenter cet article

commentaires