Bienvenue

Chaque semaine, découvrez des articles dédiés au webmarketing, à la communication digitale, aux réseaux sociaux, à l'e-commerce, à l'e-tourisme et au référencement naturel.

facebook_inaativ.png twitter_inaativ.png google-plus_inaativ.png scoop-it_inaativ.png

 

e-books gratuits

 

agence_inaativ.png

Revues de presse

4 mars 2012 7 04 /03 /mars /2012 10:03

Si vous disposez d'une page Facebook, vous avez certainement lu qu'à partir du 30 mars, cette version sera automatiquement remplacée par une nouvelle. Cela entrainera plusieurs modifications, notamment au niveau des fonctionnalités.

 

C'est dans ce contexte que j'ai reçu ce mail vendredi :


"Bonjour,

J'ai créé une page de bienvenue avec Pagemodo il y a plusieurs jours et tout c'est bien passé. Aujourd'hui, je suis passé sur la nouvelle page Facebook et depuis, je n'arrive plus à paramétrer l'onglet "bienvenue" à l'ouverture de Facebook (ce qui était facile avec l'ancienne version dans "gérer les permissions"). Résultats, les non-fans n'arrivent plus automatiquement sur cette landing page. Comment puis-je y remédier ?"

 

Après avoir pris le temps de faire plusieurs tests, j'ai enfin trouvé la réponse à cette question : l’affichage par défaut d’une page "Bienvenue" est supprimée.


Pour preuve, toutes les grandes marques qui ont déjà basculé, ont le même problème. Ci-dessous l'exemple de la page Coca Cola.

 

page faceboo coca cola

 

Avant, lorsque j'arrivais sur la page Faceook pour la première fois, j'étais accueilli par une page d'accueil ou un jeu. Les marques pouvaient faire passer un message, inciter à cliquer sur j'aime, mettre en avant leur ligne éditoriale, ... Aujourd'hui, les fans et les non-fans arrivent au même endroit.


Aussi les onglets des applications se trouvent sous le bandeau et plus à gauche sous forme de liste. Pour ma part, je les trouve beaucoup plus visibles ainsi. Dans l'exemple ci-dessus, nous pouvons voir un onglet "Photos", "Mentions J'aime", "Home" et "Your Stories". Vous ne pourrez mettre que 4 applications en avant. Pour voir les autres, l'internaute devra cliquer sur le petit chiffre à droite (pour Coca, c'est 8).


L'ancienne Landing page de Coca se trouve sur l'onglet Home. En cliquant dessus, vous tomberez sur ça :

 

landing page coca cola


Nous pouvons d'ailleurs constater que Coca n'a pas réalisé une nouvelle page mais s'est contenté de garder l'ancienne. Du coup, elle n'est plus adaptée : La flèche qui indique où cliquer pour "aimer" la page, indique l'ancien emplacement. Aujourd'hui, le bouton "j'aime" se trouve en haut à droite. D'ailleurs, je me demande pourquoi ils ont conservé cette landing page, car cela n'a plus d'intérêt.


Cette nouvelle version de Facebook entraîne d'autres changements :


- Une nouvelle présentation qui entrainera un nouveau design : la dimension du bandeau atteint les 851×315 pixels. Un bien bel espace pour communiquer ...


- ... mais réglementé par des règles strictes (interdiction de faire figurer : un prix, une info promotionnelle, un lien vers son site marchand, toute information de contact, ...)


- La possibilité pour les Fans de contacter en message privé l'administrateur de la page


- L'apparition d'une TimeLine


- De nouvelles statistiques


- L'évolution du back office pour les administrateurs


- La restructuration des contenus


Je ne rentre pas dans le détail car beaucoup d'articles ont été écrits cette fin de semaine. Vous en trouverez une sélection dans notre revue de presse spéciale Facebook.


Chacun décidera ce qu'il y perd ou y gagne... Mais le plus important est plutôt de bien comprendre ces changements pour s'y adapter.


S'il y a bien une chose qui ne changera pas, c'est l'importance de la mise en place d'une stratégie. En effet, la notion d'engagement sur Facebook, elle, est toujours d'actualité !

 

 

avatar vincent formateurconsultant

 

 

      Vincent Pereira,

      consultant webmarketing à Inaativ agence de communication digitale à Bordeaux

 


Partager cet article

Published by Vincent Pereira, formateur webmarketing - dans Formation médias sociaux
commenter cet article

commentaires